[vc_row][vc_column][vc_column_text]Qu’est ce que c’est ?

La DFT est une affection neuro-dégénérative. En France, elle atteint entre 8 et 15000 personnes. Là où les causes sont inconnues. Il existe certaines formes génétiques de DFT, qui touchent plusieurs membres d’une même famille. Ceux sont les parties du cerveau appelées lobes frontaux (à l’avant) et temporaux (sur les côtés) qui sont endommagées.

 

Les symptômes

Cette maladie se déclare généralement entre 60 et 75 ans. Le développement de cette maladie est lent ce qui rend le diagnostique difficile. Elle peut se manifester de plusieurs manières différentes :

  • Des troubles comportementaux tels que la négligence physique, repli sur soi, apathie, inertie.
  • Une perte de la mémoire sémantique qui se traduit par des difficultés à comprendre et à se faire comprendre.
  • Des changements d’humeurs.
  • La compréhension de concepts simples tel qu’un stylo sert à écrire.

 

Les troubles du comportement peuvent faire penser à une dépression. Cette supposition pourrait s’avérer dangereuse car les traitements pour la dépression sont souvent contre indiquer dans le cas d’une DFT. En cas de doute, consulter votre médecin de famille.

 

Quoi faire ?

Le suivi est assuré en consultation de neurologie ou de neuro-psychiatrie hospitalière, souvent dans les centres « mémoire ».

Pour définir le diagnostique exact, 2 méthodes complémentaires sont utilisées :

  • Premièrement faire un bilan neuropsychologiques
  • Puis faire pratiquer une NEURO IMAGERIE, structurale et fonctionnelle

Ensuite il faudra anticiper car cette maladie entraine la perte de l’autonomie. L’état du malade se dégrade inexorablement, sur plusieurs années. Comme toute situation de dépendance, il faudra mettre en place les moyens et l’organisation qui permettra au patient de vivre dans les meilleures conditions possibles et à ses aidants d’affronter cette obligation sans eux mêmes sombrer dans une déprime ou une fatigue excessive.

 

Existe t-il un traitement ?

Actuellement il n’existe pas de traitement curatif. Cela ne signifie pas qu’il ne faut rien faire. Le traitement de la DFT consiste à atténuer les troubles du comportement du malade. Les médicaments prescrits en cas de maladie d’Alzheimer pour limiter la détérioration intellectuelle (inhibiteurs de la cholinestérase) n’ont pas d’effet dans les DFT et peuvent même parfois aggraver les troubles du comportement.

 

Contact utile
Maladies Rares Info Services au 01 56 53 81 36

 

Bibliographie

Des ombres dans la tête

Auteurs : Diane ROSS

Mini SEA évaluation de la démence fronto-temporale

Auteurs : Maxime Louis BERTOUX[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]