[vc_row][vc_column css= ».vc_custom_1494946158005{padding-top: 3% !important;} »][vc_column_text]

Une équipe américaine a menée une étude prospective qui a durée 26 ans.

Les données sont celles de 64 000 femmes dans la Nurses’ Health Study et plus de 45 000 hommes dans la Health Professionals Follow-up Study. Parmi ce public, 2 431 femmes et 4 098 hommes ont développé une maladie coronarienne.

En conclusion, à long terme, la consommation alimentaire de gluten n’est pas associée à un risque de maladie coronarienne.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]